Costa d’Avorio. Rappresaglie nel silenzio del mondo (ricevo e pubblico)

27 Apr

ORRIBILE !!!

Come al tempo dei nazisti, quando nei Paesi oppressi in seguito alla perdita di un loro uomo, per rappresaglia, uomini e donne senza nessun processo venivano arrestati e fucilati.

Sta succedendo oggi, in Costa d’Avorio, dove in seguito ad attacchi non identificati contro le nuove forze dell’ordine avvenuti durante la notte tra il 24 ed il 25 aprile a Yopougon (Abidjan) ed a Sakré, spedizioni punitive arrestano ragazzi, uomini e donne, la cui unica colpa é di appartanere ad un etnia considerata storicamente favorevole a Laurent Gbagbo.

Unica differenza, durante la nostra Resistenza gli alleati liberarono i paesi occupati…. oggi gli stessi “liberatori” di un tempo, fanno parte della forza francese Licorne o dell’ONUCI ed osservano in silenzio le milizie di Ouattara massacrare la popolazione innocente, quando non ne sono gli autori diretti.

____________________________________________________

La Répression d’origine Nazie de Ouattara

La côte d’Ivoire n’a surement pas finie de pleurer ses fils et filles. La répression aveugle qui a succédé aux attaques d’hommes armés non identifiés contre les miliciens de Ouattara prouve combien ce régime tire ses racines de la pire des expériences de régimes autoritaires que le monde ait connu.

On se souvient en effet que les nazis lorsqu’ils étaient attaqués par les résistants dans un pays sous leur contrôle ,raflaient sans discrimination hommes et femmes de la zone où ils avaient subi des pertes et les faisaient fusiller sans autre forme de procès. C’est ce que l’on observe depuis les attaques survenues dans la nuit du 24 au 25 avril 2012 à Yopougon et à Sakré en Côte d’Ivoire .

Après avoir fui devant des assaillants armés qui auraient fait au moins une quinzaine de morts dans leurs rangs dans la nuit du 24 au 25 avril dernier lors de deux attaques distinctes, les miliciens de Ouattara ont décidé de se venger en prenant des otages, et en tuant des jeunes ivoiriens dont les seuls crimes sont l’appartenance à une ethnie qui selon ouattara et ses partisans ne leur serait pas favorable, ou le fait de s’être retrouvés au mauvais endroit au mauvais moment.

C’est ainsi qu’ à Yopougon les FRCI qui avaient fui la veille durant l’attaque revinrent sur les lieux après que les hommes armés se fussent éclipsés sans être inquiétés, arrêtèrent des jeunes du quartier , coupables d’être d’ethnie guérés ou partisans du président Gbagbo. Ces arrestations se soldèrent par la mort par balles d’un jeune guéré accusé d’être un milicien libérien.

Un scenario presqu ‘ identique se déroula à Sakré le 25 avril 2012,où les FRCI à leur retour cette fois prirent en otages 4 jeunes du village accusés de faire partie du commando qui la veille avait causé 8 morts dans les rangs des FRCI. La thèse selon laquelle ces jeunes feraient partie du fameux commando est tellement absurde que nous vous l’exposons afin que vous vous rendiez compte combien ce régime peut être ridicule lorsqu’il s’agit de trouver des raisons qui justifient les répressions féroces contre le peuple ivoirien.

Dans la nuit du 24 au 25 avril, des hommes armés attaquent les positions des FRCI à Sakré tuant 8 d’entre eux. Ces hommes armés se retirent, et après leur départ les FRCI de retour de leur débandade arrêtent quattre jeunes du village qu’ils accusent de faire partie du fameux Commando. Question… Pourquoi après avoir mis en déroute les FRCI faisant même un prisonnier parmi eux (journal l’ INTELLIGENT D’ABIDJAN du 26 avril 2012) les assaillants auraient laissé derrière eux quattre des leurs dans ce village ?

Ces méthodes nous rappellent malheureusement des scènes vécues par les populations françaises, italiennes, tchécoslovaques, polonaises, durant la seconde guerre mondiale, lorsque leurs pays respectifs se retrouvèrent sous occupation nazie. Alors, le monde dit Libre se leva comme un seul Homme afin de venir en aide à ces populations persécutées. Ce même monde qui, aujourd’hui à travers l’ONUCI et la LICORNE, observe sans broncher Alassane Ouattara et ses miliciens massacrer les populations civiles ivoiriennes.

Le groupe ACC

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: